La place du vin sur Internet et les réseaux sociaux est menacée : mobilisation des 500.000 acteurs de la vigne et du vin

Revenez monsieur Evin

 

Mobilisation des 500.000 acteurs de la vigne et du vin

« A quelques jours de la présentation des grandes lignes de la prochaine Loi de Santé Publique par le Ministère de la Santé, Vin & Société au nom des 500 000 acteurs de la vigne et du vin appelle à un débat constructif et fait trois propositions : revenir à l’esprit originel de la Loi Evin : encadrer la publicité et protéger les populations à risque ; clarifier les frontières entre ce qui relève d’une part de la publicité, d’autre part de l’information journalistique, du divertissement, de la création artistique et culturelle ; permettre d’exprimer des messages de consommation responsable (seule l’incitation à l’abus devant être condamnée) dans les publicités et diffuser les repères de consommation du PNNS (Programme National Nutrition Santé) et culturelle. » Source : communiqué de presse de Vin & Société 

 

 

La place du vin sur Internet et les réseaux sociaux est menacée

« Nous déplorons l’absence de dialogue constructif avec les pouvoirs publics dans notre pays, en particulier avec le ministère de la Santé. La place du vin sur Internet et les réseaux sociaux est menacée. Or, c’est un espace de liberté déjà encadré, à préserver. Ce n’est pas ainsi que nous lutterons contre le « binge drinking » chez les jeunes, ni contre l’alcoolisme chez les populations vulnérables. En revanche, on peut être sûrs de priver d’information 10 millions d’oenotouristes accueillis en France chaque année et on oublie un peu vite que 80% des Français préparent leurs week-ends ou leurs vacances en ligne. Encadrer oui, interdire non. Il faut être responsable et raisonnable ! » ajoute Joël Forgeau.

Pas de suppression de la loi Evin mais une clarification nécessaire

« Nous assistons à une dérive vers un ordre moral, à la multiplication des interdits et à la déresponsabilisation des individus dans notre société. C’est regrettable. Plus de 30 000 journalistes, des milliers d’artistes, d’écrivains, d’agences de publicité et de communication, des avocats, 31 millions de consommateurs responsables et 500 000 acteurs de la vigne et du vin sont concernés par l’application de la Loi Evin. Il ne s’agit pas de supprimer cette loi car nous acceptons l’encadrement de la publicité pour le vin mais nous devons la clarifier ! Nous appelons à une véritable campagne d’information sur les repères de consommation que nous nous engageons à relayer car l’éducation est la seule façon de répondre efficacement aux enjeux de santé publique » poursuit Joël Forgeau.

 

evin

 

Un espace de débat ouvert à tous sur le site de Vin et Société

En ligne depuis le 10 juin 2014, le site est un espace de débat et d’information dédié à la Loi Evin. Accessible à tous, il fait état des enjeux actuels et a déjà réuni de nombreuses contributions de personnalités diverses : journalistes, hommes politiques, artistes, sociologues, politistes, avocats… « Nous lançons le débat parce que la Loi de Santé Publique est discutée tous les 5 ans. La clarification de la Loi Evin c’est maintenant qu’il faut en parler ! » conclut Joël Forgeau.

Source : communiqué de presse de Vin & Société 

A voir sur le site de Vin et Société  :

 

 

Exprimez-vous!